dimanche 30 septembre 2007

Shenaz Patel ; La France et les étrangers

22 janvier 2005

Je vais revenir sur la littérature haïtienne (voir premier blog), mais pourquoi ne pas profiter de cet espace babillard pour vous encourager à regarder l'émission Bateau Livre cette semaine sur France 5 ? Le thème cette semaine est « La France et les étrangers » (diffusion en France aujourd'hui 22 janvier à 23h35, demain dimanche le 23 à 10h19. Sur TV5, l'émission est diffusée mardi prochain, le 25 janvier -- voir le site de TV5 pour l'heure de votre diffusion locale).

Il y aura 3 invités sur le plateau : Alain Montandon, pour un essai collectif, Le livre de l'hospitalité, Olivier Pétré-Grenouilleau, pour Les traites négrières, et Shenaz Patel, pour Le Silence des Chagos.

Il y a toujours le problème de ce paratexte littéraire – l'entretien télévisé, radiophonique – où l'on juge un auteur non pas par ce qu'il écrit, mais par sa façon de se présenter et de parler des sujets qui n'ont rien à voir avec l'écriture. Dans son livre Le Voyage en pot (un recueil qui réunit une série de chroniques écrites pendant un séjour en France et publiées à l'époque au Québec), le romancier québécois Louis Hamelin se moque de l'entretien auxquel les auteurs sont obligés de se plier pour vendre ce produit, leur livre – « explique-nous ton livre, bozo, ça va nous sauver du temps » ! Mais, aujourd'hui, rares sont les auteurs qui arrivent à vendre s'ils n'acceptent pas de telles interventions publiques. ...

Étant quelqu'un qui suit l'actualité littéraire francophone, je suis toujours étonné de voir à quel point les écritures francophones qui viennent « d'ailleurs » sont si peu présentes sur les plateaux en France. En fait, si un livre de langue française n'est pas publié en France, on n'entendra pas parler dans ce pays que les colonisés appellent « la métropole »... Évidemment, par une émission sur France5 et TV5, nous nous trouvons déjà dans les marges de l'espace français audiovisuel si franco-français...

Shenaz Patel, romancière et journaliste mauricienne, est l'auteure de deux courts romans, Le Portrait Chamarel (Prix Radio France du Livre de l’Océan Indien 2002) et Sensitive (Olivier 2003). Sensitive est un très beau roman, raconté du point de vue d'une jeune fille... je ne devrais pas révéler le sujet – il vaut mieux que vous découvriez vous-même – c'est un récit dur, prenant, sensible.

Shenaz Patel est invitée sur l'émission Bateau livre pour son dernier roman qui vient de sortir, Le Silence des Chagos (Olivier).

Les Chagossiens sont les habitants de l'île de Diego Garcia (et d'autres petites îles) qui ont été expulsés par les Britanniques en 1966, deux ans avant l'indépendance de Maurice. (Vous vous rappelez peut-être, au moment du début de la guerre actuelle en Iraq, quand les Turcs ne voulaient pas permettre aux Américains d'utiliser les bases chez eux, que la base militaire de Diego Garcia servait aux Anglais et aux Américains pour les bombardiers partant vers l'Iraq.) Pour en savoir plus, voir l'article de Libération du 27 juillet 2004, « L'île de la relégation pour les Chagossiens » (cliquez pour lire l'article, reproduit sur le site minorites.org).

J'ai entendue Shenaz Patel sur RFO cette semaine, invitée avec Daniel Picouly – malheureusement l'émission ne semble plus en ligne – où elle raconte comment les femmes chagossiennes, courageuses, l'ont marquée quand elle était jeune et ont servi comme inspiration pour ce dernier roman.

Voilà – un petit blog pour vous encourager à regarder l'émission, et surtout à lire une écrivaine qui mérite votre attention.

TCS

1 commentaire:

Twyla a dit…

Keep up the good work.